Maude Veilleux (Québec)
& Nathan Trantraal (Afrique du Sud)

Antjie Krog (Afrique du Sud) & Georges-Marie Lory

Claude Favre
& Dominique Pifarély

Dominique Fabre
& Dominique A

Pierre Soletti, Marc Siffert & Sylvain Moreau

Laure Limongi
& Olivier Mellano

Amandine André
& A.C Hello

Jacques Jouet
& Ian Monk

Pierre Alferi
& Rodolphe Burger

Yoann Thommerel
& Sonia Chiambretto

Clémentine Mélois, Rodolphe Burger & Alain Berberian

Jean-Michel Espitallier
& Anne-James Chaton

Tracie Morris & Anne Waldman (États-Unis)

Nicolas Vargas, Anna Morin & Sébastien Tillous

Edith Azam
& Laurence Boiziau

Laurent Colomb
& Fabrice L'houtellier

Julien D'Abrigeon
& FORAY

P'tit Spectateur & Cie

Intervenants littéraires

Maude Veilleux (Québec)
& Nathan Trantraal (Afrique du Sud)

Lectures croisées et bilingues
samedi 10 octobre, Le lieu unique

Des milliers de kilomètres les séparent et pourtant, Maude Veilleux et Nathan Trantraal ne sont pas si éloignés que ça. Tous deux questionnent la dure réalité de la vie, le sexe, l’identité de classe dans des styles rythmés, provocateurs et énergiques.

Maude Veilleux est née en Beauce (Québec) en 1986. Elle a publié trois livres de poèmes : Les choses de l’amour à marde (2013), Last call les murènes (2016), Une sorte de lumière spéciale (2019) aux éditions de l’Écrou, et deux romans aux éditions Hamac. Dans ses textes, ses déceptions et ses espoirs s’entrechoquent sans cesse, ses querelles intérieures sont explorées en utilisant un vocabulaire parfois cru qui glisse du français au franglais, à un lexique québécois mystérieux. Elle offre une tendresse pudique et des zones de réconfort à ceux fragilisés par le travail, les amours déçues, l’ennui, les futurs moroses et stimule ceux qui veulent «juste changer le monde».

Nathan Trantraal est né au Cap en 1983. Il est poète, scénariste de bande dessinée et chroniqueur dans la presse où il aborde, souvent avec humour, les questions relatives à l’identité et à la politique dans l’Afrique du Sud post-apartheid, aux fléaux des townships. Ses poèmes, qui traitent ces mêmes thèmes, sont écrits en kaaps, une variante populaire et rythmée de l’afrikaans différente par sa prononciation, sa syntaxe, son vocabulaire et son orthographe. À ce jour, il a édité trois recueils, dont Vache enragée, traduit en français par Pierre-Marie Finkelstein aux éditions Lanskine en 2020.





Maude Veilleux © DR / Nathan Trantraal ©standalonesmll


MAISON DE LA POÉSIE DE NANTES | 2, RUE DES CARMES 44000 NANTES | 02 40 69 22 32 | WWW.MAISONDELAPOESIE-NANTES.COM