Maude Veilleux (Québec)
& Nathan Trantraal (Afrique du Sud)

Antjie Krog (Afrique du Sud) & Georges-Marie Lory

Claude Favre
& Dominique Pifarély

Dominique Fabre
& Dominique A

Pierre Soletti, Marc Siffert & Sylvain Moreau

Laure Limongi
& Olivier Mellano

Amandine André
& A.C Hello

Jacques Jouet
& Ian Monk

Pierre Alferi
& Rodolphe Burger

Yoann Thommerel
& Sonia Chiambretto

Clémentine Mélois, Rodolphe Burger & Alain Berberian

Jean-Michel Espitallier
& Anne-James Chaton

Tracie Morris & Anne Waldman (États-Unis)

Nicolas Vargas, Anna Morin & Sébastien Tillous

Edith Azam
& Laurence Boiziau

Laurent Colomb
& Fabrice L'houtellier

Julien D'Abrigeon
& FORAY

P'tit Spectateur & Cie

Intervenants littéraires

Amandine André
& A.C Hello

Lectures croisées
samedi 10 octobre, Le lieu unique

Parus aux éditions indépendantes Pariah, Impossessions primitives de Amandine André et La peau de l’eau de A.C Hello sont, sans être des recueils purement contestataires, des appels à la réflexion sur la langue et à la résistance. Rencontre entre deux jeunes voix d’aujourd’hui.

Amandine André a créé la web-radio À bout de souffle en 2005 et est la co-fondatrice de La vie manifeste.com, un espace d’activisme intellectuel sur la toile et de sa forme imprimée, le journal papier Hector. Elle écrit pour éprouver le souffle, la vitalité, le désir, et aussi éprouver le style. Son travail met l’écriture en déséquilibre dans des jeux de répétitions comme dans Quelque chose (Al Dante, 2015) et interroge le rapport très direct au corps, qu’il soit actif, jouissant ou meurtri. Elle a fait paraître trois livres et publie dans plusieurs revues comme PLI, Fracas ou encore Lundi matin.

A.C. Hello dessine, peint, écrit et pratique la lecture performée. Non pas comme une extension de son écriture mais comme un acte nécessaire, ses performances ont un vrai rapport physique à la parole. C’est une lutte permanente entre l’objet livre, l’écriture noir sur blanc et la transe orale qui répercute et amplifie sa poésie. Les mots, pris en étau dans le souffle, se remuent, s’animent en saccade ; le phrasé, asphyxié par le poids de son intensité, prend une dimension brute, vitale, étourdissante. Elle a publié trois livres aux éditions Al Dante, Fissile et Pariah.

 





Amandine André © DR / A.C Hello © DR


MAISON DE LA POÉSIE DE NANTES | 2, RUE DES CARMES 44000 NANTES | 02 40 69 22 32 | WWW.MAISONDELAPOESIE-NANTES.COM